Pré-programme de films @ Biennale de Lubumbashi

Nous vous révélons ici une partie des films qui seront projetés pendant la Biennale de Lubumbashi, d’artistes ou de cinéastes qui dévoilent une démarche de recherche au niveau du langage cinématographique et dont les sujets s’alignent avec les thématiques développées dans le concept curatorial de la Biennale, tels que:

– la décolonisation de l’imaginaire (post-)colonial, en réactivant le point de vue congolais ou les récits intimes de famille qui sont souvent à l’écart des récits conventionnels de l’Histoire;
– les conséquences de l’exploitation minière dans l’économie et l’écologie locale et globale;
– la question migratoire;
– les narrations spéculatives des temps passés ou futurs qui questionnent l’histoire coloniale ou l’actualité, en relation avec le Congo ou le Sud Global.

Pré-sélection de films, par Rosa Spaliviero, membre de Picha et productrice de films:

Matata de Petna Ndaliko Katondolo (DRC), 2019, 37’
Core Dump de François Knoetze (SA), 2018-2019, 40′
Diorama de Matthias De Groof (BE), 2018, 34’
The Mermaids, or Aiden in Wonderland de Karrabing Collective (AU), 2018, 26′
Les naufragés de la méditerranée de Tiecoura N’daou (Mali), 2015, 4’
An Opera of the World de Manthia Diawara (PT/US/MALI), 2017, 70′
Soeur Oyo de Monique Mbeka Phoba (BE/RDC), 2013, 24′
Un amour rêvé d’Arthur Gillet (BE), 2018, 71′
Machini de Tétshim et Frank Mukunday (RDC/BE), 2019, 8′

Image : Matata, a film by Petna Ndaliko Katondolo, produced by Chérie Rivers Ndaliko and Katie Donington, featuring Sarah Mukadi Kadima and Dorine Mokha © Alkebu Film Productions and Yole!Africa – 2019