Grace Ndiritu

Grace Ndiritu est une artiste visuelle internationale. A l’âge de 22 ans, elle bénéficié de l’enseignement du  réalisateur Steven McQueen aux De Ateliers d’Amsterdam. En 2009, son œuvre est entrée dans la collection du Metropolitan Museum of Art de New York, et est référencée dans The 21st Century Art Book de Phaidon, publié en 2014. En 2014, elle a également été  élu comme étant l’une des dix artistes de moins de 40 ans les plus importants et les plus influents par Apollo Magazine.  En 2012, Ndiritu a également commencé à réaliser une nouvelle œuvre intitulée Healing The Museum. Cette dernière est née de la nécessité de réintroduire des méthodes non rationnelles telles que le chamanisme pour réactiver la « sacralité » des espaces artistiques.

Ndiritu estime que la plupart des institutions artistiques modernes ne reflètent pas les expériences quotidiennes du public et que les changements socio-économiques et politiques généralisés qui ont eu lieu dans le monde entier au cours des dernières décennies, ont érodé davantage la relation entre les musées et leur public. Les musées sont en train de mourir. Ndiritu voit le chamanisme comme un moyen de réactiver l’espace artistique mourant comme un espace de partage, de participation et d’éthique.

En 2012, Grace Ndiritu a pris la décision radicale de ne rester en ville que pour le strict nécessaire, afin de vivre autrement, notamment au sein de communautés rurales, alternatives et souvent spirituelles, tout en développant ses recherches sur les modes de vie nomades et sa formation aux études ésotériques comme le chamanisme, qu’elle a commencé il y a plus de 18 ans.

Ses recherches sur la vie communautaire ont abouti jusqu’à présent à la création de l’Arche : Centre d’expérimentation interdisciplinaire. Ses archives de plus de quarante vidéos ‘faites main’, photographies expérimentales, peintures, projets de recherche et performances chamaniques ont été exposées dans des lieux tels que Bluecoat, Liverpool ; Eastside Projects, Birmingham ; Fundació Antoni Tàpies, Barcelone ; Glasgow School of Art ; Museum Modern of Art, Varsovie ; Centre Pompidou, Paris ; Chisenhale Gallery, Londres ; Ikon Gallery, Birmingham and à la 51e Biennale de Venise.

Plus récemment, son travail a été présenté dans la publication de la Whitechapel Gallery: Documents d’art contemporain : The Rural (2019) MIT Press.

www.gracendiritu.com