Steve Bandoma

Pendant ses études à l’académie des Beaux-Arts de Kinshasa, Steve Bandoma (°1981 à Kinshasa) et ses amis ont crée le collectif avant-gardiste Librisme Synergie. S’élevant contre l’académisme de l’école et l’immobilisme du milieu de l’art au Congo, ce collectif prône une approche artistique libre et innovante.

Diplômé en 2004, Steve Bandoma s’installe en Afrique du Sud où il développe un style de peinture personnel qui le fait connaître sur la scène artistique. À son retour à Kinshasa en 2011, il crée Koid9, une structure vouée à la promotion de l’ art contemporain en République Démocratique du Congo.

Steve Bandoma considère son œuvre comme une forme de recyclage et inclut dans ses tableaux divers matériaux afin de leur insuffler une nouvelle vie. Pour réaliser ses peintures, il mêle aquarelle, acrylique, feutre et collage découpures de presse afin de créer une dynamique visuelle reflétant l’énergie et la violence du monde contemporain. Ses œuvres explorent les thèmes de la politique, de la religion, de l’environnement, des différencesr aciales et de la mémoire collective, à l’instar de sa série Cassius Clay qui interroge le rôle joué par le match de boxe qui opposa Muhammad Ali à George Foreman en 1974 dans la mémoire des Congolais.

Steve Bandoma a reçu en 2009 le prix américain Art Buzz et les bourses Pro Helvetia et Visa pour la Création de Cultures France pour des résidences à Zurich et à Paris. Son œuvre a fait l’objet de plusieurs expositions individuelles notamment au Centre culturel français de Pointe-Noire en 2011, au CentreWallonie-Bruxelles de Kinshasa en 2012 et à la galerie Jack Bell de Londres en 2012. Ses œuvres ont par ailleurs été sélectionnées pour l’exposition itinérante Kongo Accross the Waters, présentée dans quatre institutions américaines dont le New Orleans Museum of Art en 2015.